Menus déroulants













































































































Allogny (Cher) - 21 et 22 septembre 2019

Belle réussite, malgré la pluie, pour cette épreuve parfaitement organisée par l'écurie Bourges-Centre sur le circuit André Toton.

Julien Réty y remporte la deuxième victoire de sa carrière.


Résultats :

78 partants, 25 classés.

1. Julien Réty
- 2. Tom Groussain - 3. Alexandre Berrué - 4. Alexandre Bérouard - 5. Pierre Berthier - 6. Renaud da Silva - 7. Valentin Cordebar - 8. Quentin Regnault - 9. Jean-Pierre Fouquet - 10. Jean-Guillaume Provot - 11. Cédric Gautier - 12. David Bette - 13. Jacques Le Thiec - 14. Samuel Chenier - 15. Florent Dubois - 16. Christophe Delamour - 17. Jonathan Jahant - 18. Loïc Fouquet - 19. Nicolas Millot (à 1 tour) - 20. Laurent Tourscher - 21. Vincent Johanet - 22. Benoît Philippon (à 5 tours) - 23. Michel Gobeaut (à 10 tours) - 24. Clément Guérin (à 17 tours) - 25. Sylvère Sarrant (à 18 tours).

Le film de la course...

Depuis le début de l'été, le suspense est maintenu au classement provisoire de la coupe de France, Anthony Regnault et Renaud da Silva prenant la tête chacun leur tour. Mais ce week-end à Allogny, tout a peut-être commencé à basculer, avec un accrochage au premier virage d'une demi-finale laissant sur les bas-côtés de la piste Anthony Regnault et James Moreau.

Privé de finale, Anthony voyait son principal concurrent prendre une avance considérable pour la course au titre. Pourtant, Renaud da Silva a également quitté la demi-finale, tiré par une dépanneuse, mais c'était juste après avoir passé la ligne d'arrivée. Quand on pense qu'un titre peut se jouer de cette façon...

La séance d'essais chronométrés avait déjà commencé à apporter son lot de surprises, car la piste s'est considérablement améliorée au fil des tours, favorisant ainsi ceux que le tirage au sort avait désignés pour partir dans les derniers. Le meilleur temps était réalisé par Valentin Cordebar, devant Florent Dubois et Cédric Gautier, tandis que Renaud da Silva ne pointait qu'en 21ème position et Anthony Regnault en 59ème !!!

Remonter aux avant-postes était un exercice facile pour Anthony Regnault lors des séances de qualification. La première série du groupe A était remportée par Julien Réty, suivi de Valentin Cordebar, tous deux loin devant leurs suivants immédiats. Alexandre Bérouard résistait à Renaud da Silva pour s'imposer dans la deuxième manche, tandis qu'un trio de pilotes terminait en ordre serré dans la troisième : James Moreau, Anthony Regnault et Jean-Pierre Fouquet.

Précisons que cette dernière manche avait été interrompue (drapeau rouge) pour évacuer les voitures de Sébastien Monicault et de Marie Thiault, toutes deux plantées dans le talus au bout de la ligne droite. Il aura fallu beaucoup de travail aux mécaniciens pour que ces deux pilotes reprennent le départ le lendemain !

Dans le groupe B, David Bette gagnait la première série devant Florent Dubois, Christophe Delamour résistait à Samuel Bureau dans la deuxième, et c'est encore trois jeunes pilotes qui dominaient la dernière, franchissant la ligne d'arrivée roues dans roues. Dans l'ordre, Quentin Regnault, Alexandre Berrué et Tom Groussain.

Les quarts de finale du dimanche matin voyaient la domination écrasante d'Anthony Regnault, Julien Réty étant le seul pilote à pouvoir suivre son rythme en groupe A. Dans l'autre groupe, Quentin Regnault, décidemment très en forme, s'imposait facilement avec une dizaine de secondes d'avance sur le deuxième, Christophe Delamour.

Les deuxièmes séries de qualification, dites manches de repêchage, se déroulaient ensuite sous la pluie. James Moreau, Loïc Fouquet et Renaud da Silva remportaient celles du groupe A, tandis qu'en B la pluie qui redoublait était la cause d'importants écarts à l'arrivée. Alexandre Berrué s'attribuait la première série, Vincent Johanet la deuxième avec plus de vingt secondes d'avance sur  Laurent Tourscher, et Nicolas Rougeron, vainqueur de la dernière série, passait la ligne près de dix secondes avant Florent Dubois.

Après l'élimination d'Anthony Regnault à la suite d'un accrochage, Julien Réty remportait facilement la demi-finale A, suivi d'Alexandre Bérouard et de Valentin Cordebar, et Tom Groussain s'imposait devant Alexandre Berrué et Quentin Regnault dans l'autre groupe.

Avant la finale, la course consolante était gagnée par Clovis Naillon, devant Christophe Boyer et Christopher Rouyer. La première ligne de la grille de départ de la finale était inédite cette saison, puisqu'on y trouvait Julien Réty, Tom Groussain et Alexandre Bérouard. C'est dans cet ordre qu'ils pointaient à la fin du premier tour, suivis d'Alexandre Berrué et de Valentin Cordebar.

Au quatorzième tour, les places étaient inchangées lorsque Julien Réty a frisé la catastrophe : au moment de dépasser deux pilotes attardés, il a failli quitter la piste mais n'a finalement renversé que deux quilles en plastique... C'est aussi ce moment qu'a choisi Alexandre Berrué pour doubler son camarade de team Alexandre Bérouard et lui ravir la troisième place.


Classements du championnat













______________________________________





Deuxième victoire pour Julien Réty, la première remontait à Pont-de-Ruan (37) en 2013.




Belle opération pour Tom Groussain qui monte
sur la deuxième marche du podium.





Deuxième sur cette piste l'an passé, Alexandre Bérouard se contente cette fois de la quatrième place.




Toujours en très nets progrès, Quentin Regnault entre dans le top dix du classement provisoire de la coupe.




Malheureux James Moreau, victime comme Anthony Regnault de l'accrochage au départ de sa demi-finale.
Il effectuait jusqu'alors un parcours sans faute.





Petit nouveau au sein du team de la Belle Deuch,
Clovis Naillon remporte la course consolante.










Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page