Menus déroulants



































































Cazaugitat (Gironde) - 12 et 13 mai 1979

Deuxième manche du championnat de France de la saison, cette épreuve prévue dans un premier temps à Lège est déplacée pour cause d'ennuis avec les écologistes...

Christian Komaniecki y remporte une victoire indiscutable.


Résultats :

?? partants ; ?? classés :

FINALE : 1. Christian Komaniecki - 2. Jean-Bernard Roger - 3. Maurice Chevalier - 4. Jean-Claude Vignac - 5. Patrick Butet - 6. Jacques Pény - 7. Jean-Patrick Claude - 8. Bernard Hours - 9. Christian Courte - 10. Gilles Blaszyk - etc.

Je remercie toutes les personnes susceptibles de compléter ce classement de bien vouloir me faire parvenir les informations, soit par courrier postal (adresse du secrétariat en page d'accueil), soit par e.mail.
Francis Claverie.
secretariat@2cvcross.fr


Le film de la course...

Prévue dans un premier temps à Lège, comme l'an passé, cette épreuve est déplacée au nord du département de la Gironde, à Cazaugitat, pour cause de soucis avec les écologistes locaux...

Le circuit finalement retenu est court et accidenté, ce qui fera souffrir les 2CV. Par ailleurs, compte tenu de la longueur du circuit, les organisateurs décident de faire courir les manches sur un nombre de tours plus important qu'à l'habitude. C'est ainsi que la finale se déroule en vingt tours au lieu des quinze prévus au règlement.

Dès le départ de cette finale, Christian Komaniecki prend la tête de la course. Il est un moment inquiété par Jean-Bernard Roger et par Maurice Chevalier mais Christian, après sa deuxième place lors de la première épreuve de la saison à Marignane, ne laisse cette fois personne de le devancer.

Jean-Bernard Roger et Maurice Chevalier se contentent malgré tout des deux autres marches du podium, d'autant que par ces résultats ils se retrouvent également deuxième et troisième au classement provisoire du championnat, derrière Christian Komaniecki. Christian possède sept points d'avance sur Jean-Bernard et quatorze sur Maurice.

Michel Blanc, vainqueur de la manche précédente à Marignane, perd six places à ce classement car il ne figure pas parmi les pilotes classés à Cazaugitat.

Autre pilote reparti déçu de son week-end, Gérard de Barbeyrac, arrêté par un drapeau noir lors de sa demi-finale. Reconnaissant l'erreur, les organisateurs acceptent de lui laisser courir la consolante, d'où il part en dernière position, remonte tout le peloton et remporte la victoire...   ...une victoire amère...












______________________________________






Bernard Poitrenaud (N° 8) tient la tête.





Gérard de Barbeyrac arrêté par un drapeau noir...
Il s'agira d'une erreur !





Le public est venu nombreux sur ce parcours accidenté.
















Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page