Menus déroulants


































































Chartres (Eure et Loir) - 15 et 16 septembre 1979

Près de 5 000 spectateurs assistent à cette dernière épreuve du championnat de France 1979, qui réunit 114 pilotes au départ.

Jacques Hanon, ancien champion de France de Renault 4L cross,  y décroche sa première victoire en 2CV et Jean-Bernard Roger s'octroie définitivement le titre de champion de France 1979.


Résultats :

114 partants ; ?? classés :

FINALE : 1. Jacques Hanon - 2. Peter Dalkin (GB) - 3. Michel Blanc - 4. Hubert Bourquin (CH) - 5. Christian Komaniecki - 6. Royce Grey (GB) - 7. Jean-Bernard Roger - 8. Rémy Cordebar - 9. Jean Ballereau - 10. Bruno Buck (CH) - 11. ? Johanet - 12. Christophe Fluckiger (CH) - 13. Dirk Oosterlinck (B) - 14. Jacques Pény - 15. Michel Vincent - 16. André Morisson - 17. Raphaël Baudrin - 18. Patrick Butet - 19. Jean-Claude Vignac - 20. Maurice Chevalier - etc.

Abandons : ??.


Le film de la course...

La finale dette deuxième édition du 2CV cross de Chartres a été grandiose, les amateurs de courses à rebondissements ont été gâtés !

Michel Blanc, vainqueur de la demi-finale B, est le plus prompt à prendre le départ. Il pointe en tête lors des trois premiers tours, mais il est rejoint, puis dépassé et distancé lentement par Jacques Hanon, le vainqueur de l'autre demi-finale. Dès lors, Jacques  contrôle parfaitement les opérations et remporte un succès que personne ne pourra contester.

Heureusement pour l'intérêt de l'épreuve, la lutte pour la deuxième place allait faire rage pour le plus grand plaisir des spectateurs. L'Anglais Peter Dalkin sera le principal animateur de ce spectacle grandiose. Sixième lors du premier passage, il commence à gagner des places dès le tour suivant, s'offrant le luxe de passer dans le même tour Hubert Bourquin et Jean-Claude Vignac.

Peter s'attaque ensuite à Christian Komaniecki et réussi à le passer après une rude bataille. On est au cinquième tour et il se retrouve donc en troisième position, à cinq secondes de Michel Blanc...

Pendant six tours Peter attaque comme un beau diable pour revenir dans la roue de Michel. Ses efforts seront récompensés au dixième tour, mais il fallait maintenant pouvoir le doubler ! Pour ce faire, Peter harcèle sans cesse Michel, l'attaquant dans tous les freinages. Il s'amuse à le menacer à l'extérieur ou à le piquer à l'intérieur dans toutes les courbes.

La tactique s'avèrera payante puisqu'à l'avant dernier tour, il s'empare d'une deuxième place qui vaut bien des victoires !












______________________________________






A trois de front...  ça passe !





Jean Ballereau a raté une occasion de  remporter le championnat de France...





Avant dernier tour de la finale, l'Anglais Peter Dalkin vient de passer Michel Blanc pour la deuxième place.
















Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page