Menus déroulants









































































































Saint-Cyr-en-Val (Loiret) - 2 et 3 juin 2018

Belle réussite pour cette cinquième manche de la saison, parfaitement organisée par l'association SL2.

Belle réussite également pour Anthony Regnault, qui décroche encore une victoire et reste imbattu cette année !


Résultats :

68 partants, 25 classés.

1. Anthony Regnault
- 2. Valentin Cordebar - 3. Jean-Pierre Fouquet - 4. Cédric Gautier - 5. Laurent Hèmeray - 6. Nicolas Jousserand - 7. Julien Réty - 8. Renaud da Silva - 9. Jean-Guillaume Provot - 10. Alexandre Berrué - 11. Alexandre Bérouard - 12. Loïc Fouquet - 13. Florian Leroux - 14. Jean-Charles Devillard - 15.Tom Groussain - 16. Thony Brisse - 17. James Moreau - 18. Alain Berry (à 1 tour) - 19. Samuel Chenier (à 4 tours) - 20. Jonathan Jahant (à 9 tours) - 21. Jérémie Buquet (à 16 tours) - 22. Pierre Berthier (à 19 tours) - 23. Norbert Le Douairon (à 19 tours) - 24. Quentin Regnault - 25. David Bette.


Le film de la course...

Motivé par sa deuxième place il y a deux semaines à Pont-de-Ruan, Jean-Pierre Fouquet affiche de grandes prétentions et signe d'entrée le meilleur temps lors de la séance d'essais chronométrés, précédant Valentin Cordebar de 93 petits centièmes de seconde. Mais lors des premières séries de qualification, Jean-Pierre se retrouve dans la même manche que l'ogre du moment, Anthony Regnault, et il devra donc se contenter de la deuxième place.

Cédric Gautier s'impose ensuite dans la deuxième manche, puis Nicolas Jousserand dans la troisième, après avoir été inquiété par Renaud da Silva. Enfin Valentin Cordebar, Thony Brisse et Jérémie Buquet remportent les dernières séries, Jérémie ayant du contenir jusqu'au bout la menace de Julien Réty.

Notons que dans la manche remportée par Valentin Cordebar, trois pilotes se sont distingués par leur belle bagarre pour la deuxième place, à savoir Samuel Chenier, Julien Desmoulières et Laurent Hèmeray, qui terminent dans cet ordre derrière le vainqueur.

Le premier quart de finale du dimanche matin est marqué par la domination écrasante d'Anthony Regnault, qui laisse son suivant immédiat, toujours Jean-Pierre Fouquet, à plus de quinze secondes derrière lui ! Dans une moindre mesure, ce quart de finale est également marqué par l'abandon de Renaud da Silva, bousculé dès le premier tour. Très écœuré dans un premier temps, Renaud décidera finalement de reprendre le volant pour les manches de rattrapage et réussira sa remontée jusqu'en finale.

L'autre quart de finale est remporté par Jérémie Buquet devant Valentin Cordebar, mais cette victoire doit beaucoup à l'abandon de Thony Brisse, victime d'une coupure d'allumage alors qu'il tenait la tête de la course.

Après les deuxièmes séries de qualification, remportées par Nicolas Jousserand, Jean-Guillaume Provot, Alexandre Bérouard et Tom Groussain, les demi-finales seront les copies conformes des quarts de finale, à la différence près que cette fois, c'est près de dix-huit secondes que Jean-Pierre Fouquet concède à Anthony Regnault !

Il faut également signaler l'accrochage survenu au premier virage de la deuxième demi-finale, entrainant la sortie du drapeau rouge pour arrêter la course afin de dégager la voiture de Fabien Barbillat accidentée et immobilisée en pleine trajectoire.

La course consolante est ensuite remportée par Maxime Le Gall, devant le tout jeune Yanis Hèmeray (seize ans), dont c'était la première course. On retrouve chez Yanis le coup de volant de son papa Laurent, quintuple champion de France de 2 CV cross...

Puis arrive l'heure de la finale, dont la première ligne de la grille de départ est composée des voitures portant les numéros 1, 2 et 3, soit dans l'ordre Anthony Regnault, Jérémie Buquet et Jean-Pierre Fouquet. Mais au premier virage, c'est Valentin Cordebar qui ressort en troisième position, derrière Anthony et Jérémie. Le trio prend rapidement une petite avance sur le reste du peloton, jusqu'au cinquième tour où la voiture de Jérémie s'arrête en bord de piste sur incident mécanique.

Dès lors, Anthony Regnault n'a plus qu'un seul véritable adversaire, Valentin Cordebar, lequel ne pourra jamais suivre le train du premier. Anthony Regnault signe ainsi son cinquième succès de la saison (en cinq participations !), reléguant Valentin Cordebar, deuxième, à plus de dix secondes, et Jean-Pierre Fouquet, troisième, à plus de vingt secondes...

Le suspense de cette saison 2018 va bientôt se résumer à une seule question : qui sera vice-champion cette année ?

Classements du championnat














______________________________________




Cinq courses en 2018, cinq victoires !
Jusqu'où ira Anthony Regnault ?




Comme à Dreux le mois dernier, Jérémie Buquet est contraint à abandonner sur incidents mécaniques.




Valentin Cordebar deuxième. Derrière Anthony
Regnault, on ne pouvait guère espérer mieux !





Florian Leroux progresse très vite. Il lutte désormais avec les meilleurs et signe une belle treizième place.




Bousculé en quart de finale, Renaud da Silva réussit les séances de rattrapage et sauve son ticket pour la finale.




En tête du départ à l'arrivée, Maxime Le Gall
domine la course consolante.










Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page