Menus déroulants










































































































Dreux (Eure-et-Loir) - 5 et 6 mai 2018

C'est une météo estivale qui accompagne cette troisième manche de la coupe de France 2018 organisée par l'ASA Beauce, et c'est déjà la troisième victoire de la saison du champion en titre Anthony Regnault !
.

Résultats :

62 partants, 25 classés.

1. Anthony Regnault
- 2. Julien Réty - 3. Valentin Cordebar - 4. Renaud da Silva - 5. Freddy Laborde - 6. Alexandre Bérouard - 7. Benoît Philippon - 8. Pierre Berthier - 9. Thony Brisse - 10. Jean-Guillaume Provot - 11. David Bette - 12. Samuel Chenier - 13. Alexandre Berrué - 14. Jean-Charles Devillard - 15. Jean-Pierre Fouquet - 16. Florent Dubois - 17. Quentin Regnault - 18. Tom Groussain - 19. Damien Baudrier - 20. Nicolas Millot - 21. Guillaume Talland - 22. James Moreau - .23. Anthony Potage - 24. Jérémie Buquet (à 8 tours) - 25. Nicolas Jousserand (à18 tours).


Le film de la course...

Dès les essais chronométrés du samedi, Julien Réty semble tenir une très grande forme puisqu'il signe le meilleur temps, avant de remporter la première manche de qualification de son groupe avec Loïc Fouquet sur ses talons. Nicolas Jousserand remporte la deuxième série malgré une petite frayeur au premier virage, puis Freddy Laborde s'adjuge la suivante devant Jean-Guillaume Provot qui le suit comme son ombre.

Dans l'autre groupe, les trois manches sont très animées et enthousiasment le public. Dans la première, remportée par Benoît Philippon, Thony Brisse et Renaud da Silva se livrent à de belles luttes, de même que Jean-Pierre Fouquet et Christophe Croc. Mais le spectacle est à son comble dans la manche suivante où, hasard des classements, se retrouvent les deux meilleurs du championnat, Anthony Regnault et Jérémie Buquet. Les multiples attaques et dépassements des deux hommes animeront encore les conversations dans la soirée. La dernière manche, largement dominée par Alexandre Bérouard, est également le théâtre de jolies luttes entre Guillaume Talland, Laurent Tourscher et Anthony Potage d'une part, et Alexandre Berrué et Fabien Barbillat d'autre part.

Les quarts de finale sont lancés de bonne heure le dimanche matin, et la journée commence mal pour Jean-Guillaume Provot poussé en tonneau dès le premier virage. La course est alors arrêtée (drapeau rouge) pour évacuer la piste. Un deuxième départ est donné et Julien Réty prend la tête du peloton, avant d'être attaqué par Freddy Laborde. Il entre alors dans son tour Joker et, quand Freddy sera à son tour passé par ce tour alternatif, les places seront inchangées. Mais Freddy finira par s'imposer avant l'arrivée. Derrière, les luttes sont serrées pour les places d'honneur entre Nicolas Jousserand, Pierre Berthier et Loïc Fouquet.

Dans le groupe B, on retrouve sans surprise Anthony Regnault et Jérémie Buquet aux deux premières places, mais cette fois pas de lutte entre les deux hommes, Anthony Regnault semble dominer son rival.

Six manches de rattrapage sont organisées en fin de matinée, petite entorse au règlement dont l'article 7 n'en prévoit que quatre au regard du nombre des pilotes engagés...  Elles sont remportées par David Bette (précédant le malheureux du début de journée, Jean-Guillaume Provot), Damien Baudrier, Valentin Cordebar, Alexandre Berrué, Benoît Philippon et Clément Guérin.

En début d'après-midi, Nicolas Jousserand gagne la demi-finale du groupe A après une jolie lutte avec Julien Réty, manche au cours de laquelle Loïc Fouquet est contraint à l'abandon, biellette de direction cassée. Dans le groupe B, c'est encore le duel Anthony Regnault - Jérémie Buquet qui monopolise l'attention. Anthony Prend le meilleur départ devant Jérémie mais, à l'issue des tours joker, les positions sont inversées et ne changeront pas jusqu'à l'arrivée.

Avant la finale est organisée la course consolante, remportée par Thomas Lassagne qui avait été contraint d'abandonner sur incident mécanique pendant les manches de rattrapage.

En première ligne de cette finale se retrouvent Anthony Regnault, Jérémie Buquet et Nicolas Jousserand. Jérémie pointe en tête à la fin du premier tour, suivi par Anthony Regnault, Julien Réty, Alexandre Bérouard et Nicolas Jousserand. Au deuxième tour, Nicolas Jousserand disparait dans les profondeurs du peloton, victime d'une crevaison, et sera contraint d'abandonner. C'est ensuite Jérémie Buquet qui semble en difficulté à son tour, et il s'arrêtera lui aussi peu après la mi-course. Anthony Regnault s'envole vers une nouvelle victoire, (qui pourra le battre cette saison ?). Il précède sur le podium Julien Réty et Valentin Cordebar.

Plus en arrière, Nicolas Millot savoure sa première finale et s'installe en tête du classement provisoire des débutants. Quand à Jérémie Buquet, il va se consoler immédiatement de ses malheurs en prenant le départ de la finale du fol-car qui était organisé en même temps que cette manche de 2 CV cross, et il y remporte la victoire ! Il faut être courageux pour participer ainsi à deux épreuves pendant le même week-end, surtout en restant dans les meilleurs.

Classements du championnat














______________________________________




Jérémie Buquet double Anthony Regnault par l'intérieur. Un duel qui a époustouflé tous les spectateurs.




Merveilleux week-end pour Julien Réty, vainqueur de la séance d'essais chronométrés et deuxième de la finale, derrière l'intouchable champion Anthony Regnault.




Lutte serrée entre Samuel Chenier (2 CV jaune)
et Jean-Guillaume Provot.





Première finale pour Nicolas Millot, provisoirement
en tête du classement des débutants.





Malheureux en qualif, Thomas Lassagne se venge
en remportant la course consolante.





Toujours là de temps à autre Jean-Claude Bette !
Il n'est pas né celui qui lui ravira le titre de "Papycross".








Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page