Menus déroulants























































































Elne (Pyrénées Orientales) - 20 et 21 avril 2019

Faible participation pour cette première manche de la saison 2019, pourtant parfaitement organisée par l'ASA Terre d'Elne.

Le champion en titre Anthony Regnault y décroche une victoire.


Résultats :

42 partants, 25 classés.

1. Anthony Regnault
- 2. Renaud da Silva - 3. Jean-Pierre Fouquet - 4. Loïc Fouquet - 5. David Bette - 6. Cédric Gautier - 7. Alexandre Berrué - 8. Benoît Philippon - 9. Tom Groussain - 10. Pierre Berthier - 11. Quentin Regnault - 12. James Moreau - 13. Jean-Guillaume Provot - 14. Nicolas Millot - 15. Florent Dubois - 16. Gilles Devillard - 17. Stéphane Mousselin - 18. Christophe Croc (à 1 tour) - 19. Olivier Gasse - 20. Laurent Tourscher - 21. Stéphane Weibel - 22. Maxime Denis - 23. Nicolas Rougeron (à 3 tours) - 24. Julien Réty - 25. Norbert Le Douairon (à 10 tours).

Le film de la course...

En l'absence du vice-champion de France au départ de cette épreuve, on ne s'étonnera pas que les numéros un, trois et quatre aient trusté les victoires jusqu'à monter dans cet ordre sur le podium final. Mais ce qui est plus surprenant, c'est l'incroyable domination de ces trois pilotes, qui ont pour noms Anthony Regnault, Renaud da Silva et Jean-Pierre Fouquet.

Dès la séance d'essais chronométrés, nos trois compères signaient les trois meilleurs temps, avant de remporter les trois premières manches de qualification avec une facilité déconcertante. Loïc Fouquet, Cédric Gautier et Tom Groussain, deuxièmes dans ces même séries, étaient déjà relégués à plus de cinq secondes... Seul James Moreau, à l'abri des trois intouchables dans la quatrième série, a pu signer une victoire après avoir bataillé ferme contre Jean-Charles Devillard et David Bette.

En quarts de finale, la domination devenait outrageante : terminant roue dans roue, Anthony Regnault et Jean-Pierre Fouquet mettaient vingt secondes dans la vue au troisème, Cédric Gautier, tandis que dans l'autre groupe Renaud da Silva franchissait la ligne d'arrivée quinze secondes avant ses suivants immédiats, Tom Groussain et David Bette. Au cour de ces manches, la malchance est venue frapper Loïc Fouquet et Julien Réty, tous deux contraints à l'abandon sur incidents mécaniques alors qu'ils pointaient aux avant-postes.

Ces deux pilotes passaient ensuite sans problème les séances de repêchage, qui ont été remportées par Quentin Regnault (après un superbe dépassement sur Benoît Philippon), Jean-Guillaume Provot, talonné par Loïc Fouquet, Florent Dubois, malgré la menace de Nicolas Millot dans son sillage, et Jean-Charles Devillard, qui a réussi à contenir les assauts de Pierre Berthier et de James Moreau sur ses talons.

Pas de suprise lors des demi-finales, copies conformes des quarts de finale puisqu'on y trouvait les mêmes vainqueurs, dans le même ordre, et avec des écarts tout aussi impressionnants sur leurs suivants. Anthony Regnault, Renaud da Silva et Jean-Pierre Fouquet confirmaient ainsi leur domination et, sauf coup de théâtre, le podium final ne faisait déjà aucun doute.

Avant la finale, lors de la course consolante, on assistait à la très facile victoire de Samuel Bureau, qui précédait ses suivants, Christian Beaujean et Stéphane Vachet, de treize secondes.

Au départ de la finale, les trois favoris formaient la première ligne sur la grille, et sans surprise ils sortaient en tête dès le premier virage, suivis de Cédric Gautier et de Tom Groussain. Le trio prenait rapidement une belle avance au fil des tours, et c'est sans difficulté ni surprise que les trois pilotes s'emparaient des trois premières places à l'arrivée. À l'arrière, Julien Réty était encore retardé par des incidents mécaniques, tout comme Nicolas Rougeron, et Norbert Le Douairon qui était contraint à l'abandon.


Classements du championnat














______________________________________





Encore une nouvelle victoire pour le
champion de France Anthony Regnault !





Superbe voiture pour Renaud da Silva,
et très belle place de deuxième à l'arrivée.





Septième en finale, Alexandre Berrué
commence bien sa saison.





Derrière trois pilotes intouchables,
la quatrième place de Loïc Fouquet est un exploit !





Samuel Bureau remporte facilement
la course consolante.



Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page