Menus déroulants



























































Un peu d'histoire...

Lorsque, le 24 novembre 1978, Citroën et Total décident de délaisser le 2 CV cross, ils sont loin de se douter que cette discipline connaîtrait quarante ans après toujours le même succès.


Un rapport coût-plaisir-spectacle encore inégalé …


Suite au retentissant succès des raids 2 CV organisés en 1970 (Paris-Kaboul) et en 1971 (Paris-Persépolis),  les services de Citroën préparent une prochaine aventure pour faire découvrir l'Afrique aux jeunes Deuchistes, mais celle-ci ne pourra pas avoir lieu avant l'année 1973.

Pour que 1972 ne soit pas une année "sans émotions fortes" les services de Citroën recherchent alors un endroit pour organiser une nouvelle rencontre de 2CV sur terre, et c'est Alain Beauvais, un photographe ayant participé au raid Paris-Kaboul, qui propose une carrière près de chez lui.

C'est ainsi qu'ont lieu en juillet 1972 les 24 heures 2 CV sur la commune du Pêchereau, près d'Argenton sur Creuse, dans l'Indre. L'épreuve est remportée par Jean-Claude Mouret, un jeune apprenti mécanicien de 23 ans.

Rémy Cordebar est déjà là, qui passera le virus à ses quatre frères et à son père (70 printemps !).

Par la suite, sous la houlette de Marlène Cotton, directrice du service compétition de Citroën et de Jacques Wolgensinger, directeur de l'information et des relations publiques du même groupe, un championnat de France voit le jour. Le nombre de courses  augmente rapidement, la discipline faisant des adeptes dans les pays voisins et, en 1977, le Français Patrick Lapie remporte le trophée international devant plus de 800 concurrents.

C'était l'époque héroïque où "Papy" Robert Cordebar partait en Espagne avec sa 2 CV de course, démontait glaces, portières et autres accessoires pour courir, puis remontait le tout pour rejoindre son domicile, sans oublier de remonter le pot d'échappement !!

Aujourd'hui, plus de 140 pilotes disputent toujours chaque année un championnat composé d'une dizaine d'épreuves.

André Toton, président du groupement 2 CV cross de 1982 à 1998, n'est pas étranger à cette réussite. C'était un grand chef hyper chaleureux, mais qui ne passait rien à ses troupes, drapeau noir à proximité de la main à chaque instant.

Bonus !














Michel Lamoureux

Première course dans une carrière dans l'Indre. Michel Lamoureux, au volant de la 2 CV N° 4,  sera un peu  plus tard l'auteur du premier tonneau en 2 CV cross !

 


Méhari

A l'époque, les Méhari étaient admises au départ...




Fourgonette

...et les fourgonettes aussi !!









Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -   Jeu concours    -   Haut de page