Menus déroulants


























































































Mancenans (Doubs) - 7 et 8 mai 2011

Encore un temps estival pour cette deuxième manche de la coupe de France 2011, parfaitement organisée par l'écurie Terre-Comtoise et l'ASA du Pays de Montbéliard.

47 pilotes seulement ont pris le départ de cette épreuve, remportée par l'Orléanais Laurent Hèmeray.
.

Résultats :

 
47 partants ;  25 classés :

FINALE : 1. Laurent Hèmeray - 2. Cyrille Guillemain - 3. Damien Bette - 4. William Pinon - 5. Jérémie Buquet - 6. Cédric Gautier - 7. Vincent Philippon - 8. Jean-Pierre Fouquet - 9. Aurélien Daumain - 10. Nicolas Jousserand - 11. Clément Rubin - 12. Renaud Da Silva - 13. Christophe Boyer (à 1 tour) - 14. Thony Brisse (à 1 tour) - 15. Jean-Guillaume Provot (à 1 tour) - 16. Guy Pénin (à 1 tour) - 17. Julien Desaché (à 1 tour) - 18. Frédéric Morvant (à 1 tour) - 19. Romain Touzeau (à 1 tour) - 20. Anthony Potage (à 1 tour) - 21. Ernest Lamy (à 1 tour) - 22. Jean-Philippe Regnault (à 5 tours) - 23. Valentin Cordebar (à 6 tours) - 24. François Renault (à 19 tours) - 25. Florent Sartain (à 20 tours).

Le film de la course...

Les records atteints par les prix des carburants et des péages semblent peser de plus en plus sur le nombre d'engagés aux épreuves excentrées par rapport à la région Centre, berceau du 2 CV cross et lieu de résidence de la majorité des pilotes. Et pourtant les 47 concurrents de cette manche ne regretteront pas leur voyage dans cette superbe région, sauf peut-être Sébastien Lagorce...

Sébastien réalise le deuxième temps des essais chronométrés derrière le champion en titre Jérémie Buquet et remporte ensuite sa manche de qualification, signes prometteurs d'un bon week-end... Hélas, alors qu'il bataille avec Cyrille Guillemain pour la victoire lors de son quart de finale, il part en tonneau. A l'issue des manches de rattrapage, il se retrouve malgré tout au départ de la demi-finale, quand son moteur refuse de démarrer ! Quand ça ne veut pas...

Pendant ce temps, le groupe A dans lequel les résultats des essais ont regroupé tous les gros bras du team BHBC assure un spectacle époustouflant aux nombreux spectateurs : Laurent Hèmeray, Damien Bette, Jérémie Buquet et Valentin Cordebar ne se lâchent pas d'une semelle aux avant-postes, tant en quart qu'en demi-finale. Plus tard, Valentin sera trahi par sa mécanique lors de la finale, mais le team BHBC est vraiment impressionnant et tout porte à croire que le classement par équipe sera encore pour eux cette année.

En groupe B, Cyrille Guillemain ne rencontre pas vraiment de résistance, réussissant sans peine à maitriser la menace que constitue son suivant immédiat, William Pinon.

Très disputée, la course consolante est remportée par Bruno Zurcher, après d'âpres batailles avec James Moreau et Jean-Claude Bette qui finissent dans cet ordre derrière lui.

Le départ de la finale est ensuite donné sur une piste copieusement arrosée et, malgré cinq tours de reconnaissance pour tenter de l'assécher, les pilotes se trouvant à l'extérieur du premier virage ne peuvent éviter le carambolage, dont seront victimes Florent Sartain et François Renault.

Laurent Hèmeray, Cyrille Guillemain et Damien Bette prennent rapidement le large, alors que William Pinon mène le peloton des poursuivants sous les attaques constantes de Jérémie Buquet. Maintes fois Jérémie sera sur le point de passer William au bout de la ligne droite, mais sera stoppé dans son élan par un drapeau jaune agité pendant 20 tours...

Laurent Hèmeray s'empare de la tête du classement provisoire de la coupe de France devant ses camarades de club Jérémie Buquet et Damien Bette, mais à ce stade rien n'est encore joué !


Voir la BD de Julien













______________________________________





Vainqueur à Mancenans, Laurent Hèmeray s'empare de
la tête du classement provisoire de la coupe de France.




Christophe Boyer découvre les joies de la finale,
avec une belle treizième place à la clé !




Palme de la malchance pour Sébastien Lagorce,
ici à l'extérieur en bagarre avec Frédéric Morvant.




Pas de chance non plus pour Valentin Cordebar,
trahit par sa mécanique lors de la finale.




Deuxième finale consécutive pour Julien Desaché,
bien parti pour faire une belle saison.








Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page