Menus déroulants







































































Marignane (Bouches du Rhone) - 21 et 22 avril 1979

Un ciel bleu dégagé par le mistral accueille les 77 pilotes qui participent à cette première manche du championnat de France 1979.

Michel Blanc y décroche une superbe victoire.


Résultats :

77 partants ; ?? classés :

FINALE : 1. Michel Blanc - 2. Christian Komaniecki - 3. Jean-Bernard Roger - 4. Patrick Butet - 5. Bernard Poitrenaud - 6. Maurice Chevalier - 7. Bernard Hours - 8. Rémy Cordebar - 9. Jean-Claude Vignac - 10. Jean-Pierre Chapon - 11. Christian Geneste - 12. G. de Barbeyrac - 13. Christian Meunier - 14. Raymond Ducroux - 15. Patrick Debin - 16. Michel Vigouroux - 17. Etienne Perriol - 18. Royce Grey (GB) - 19. Jean-Patrick Claude - 20. Jean-Luc Pailler - etc.

Déclassé : Jean Ballereau (bougies non conformes).

Abandons : ??.


Le film de la course...

Michel Blanc avait un plan pour éviter les "accrocs" sur cette épreuve : partir en tête et y rester avec toujours une ou deux longueurs d'avance. Suivant scrupuleusement le plan à la lettre, Michel domine les essais chronométrés et se lance en tête de chaque course.

Au cours de sa demi-finale, c'est également détaché qu'il l'emporte devant Christian Komaniecki et Jean Bernard Roger, qui terminent dans cet ordre après avoir longuement lutté avec Jean Ballereau.

Jean, victime d'une crevaison, ne termine que cinquième devant un autre malchanceux, l'Anglais Royce Grey, "sorti" dès le départ (il ne fait pas bon être à l'extérieur du premier virage), et auteur ensuite d'une superbe remontée.

L'autre demi-finale voit la victoire de Jean-Patrick Claude qui, comme son camarade d'écurie Michel Blanc, se détache irrésistiblement. Derrière, on assiste à une sévère explication pour les places d'honneur entre Bernard Poitrenaud, Bernard Hours et Jacques Hanon.

Après la course consolante, remportée par Henri Miègebielle dont c'était le premier 2CV cross, le départ de la finale est donné. Fidèle à sa technique, Michel Blanc prend le commandement et s'envole vers la victoire.

A distance, Jean-Patrick Claude lui emboite le pas et aurait sans doute assuré le doublé des pilotes du Creusot si une biellette de direction ne s'était pas rompue à deux tours de la fin...

Jean-Bernard Roger et Christian Komaniecki se disputent alors âprement les deux places restantes du podium, Christian accrochant "in extremis" la deuxième place.

Jean Ballereau franchit la ligne en quatrième position mais, sa "Panthère rose" étant jugée non conforme au démontage, il sera déclassé.













______________________________________






Départ d'une manche de qualification.





Bernard Poitrenaud (N° 8) prend le large...





Un autre départ, toujours avec le mistral...





Première course pour Henri Miegebielle qui remporte la consolante (voiture N° 62)


Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page