Menus déroulants





































































































Pont de Ruan / Saché (Indre et Loire) - 23 et 24 juillet 2011

Le temps exécrable des jours précédents fait heureusement une trêve pour cette sixième manche de la coupe de France, organisée par l'Ecurie Vallée du Lys Auto avec plus d'une centaine de pilotes au départ.

Stephan Devoulon y signe une nouvelle victoire.
.

Résultats :

  101
partants ; 25 classés :

FINALE : 1. Stephan Devoulon - 2. Anthony Regnault - 3. Cyrille Guillemain - 4. Valentin Cordebar - 5. Nicolas Allouard - 6. Anthony Lalevée - 7. Laurent Hèmeray - 8. Aurélien Réty - 9. Vincent Philippon - 10. William Pinon - 11. Cédric Gautier - 12. Julien Réty - 13. Jérémie Buquet - 14. Frédéric Laborde - 15. François Renault - 16. Jean-Pierre Fouquet - 17. Anthony Chevrier - 18. Eric Groussain - 19. Jean-Guillaume Provot - 20. Thony Brisse - 21. Florent Sartain - 22. Renaud da Silva - 23. Christophe Boyer (à 5 tours) - 24. Alexis Delaperrière (à 17 tours) - 25. Manuel Poitrenaud (à 19 tours).

Le film de la course...

Le nombre important d'engagés réjouit les organisateurs, d'autant que l'on trouve parmi les partants quelques anciens ténors du peloton tels Eric Bonnan, Alexis Delaperrière ou encore Hervé Boulanger, champion de France 1989.

Ce n'est pourtant ni ces pilotes ni les leaders actuels de la coupe de France qui se trouvent aux avant-postes après les essais chronométrés, mais deux hommes qui progressent régulièrement, Julien Réty et François Renault. Tous deux signent le même meilleur temps et sont départagés par leur deuxième chrono. Pourtant, le tirage au sort de l'ordre des départs ne les avaient pas favorisés, la piste étant dégradée lors des dernières séries auxquelles ils ont participé.

Tous les deux, hélas, connaîtront quelques infortunes par la suite : Julien sera victime d'une "poussette" alors qu'il dominait sa manche de qualification, et François "éjecté" au premier virage de la finale dont il occupait la troisième place.  Ils ne remonteront qu'aux douzième et quinzième places, tant il est difficile de doubler un peloton sur ce circuit très rapide.

Hervé Boulanger le reconnait lui-même, en disant : "De mon temps (sic !) il y avait une dizaine de pilotes un ton au-dessus des autres. Aujourd'hui, les meilleurs ne vont pas plus vite, mais ils sont bien une quarantaine à s'être hissés à ce niveau. Alors dès qu'on n'est plus devant, dur dur de remonter !"

Emaillés de quelques tonneaux dans le "pif-paf" au bout de la ligne droite, les manches de qualifications sont remportés par les habituels gros bras qui veulent remettre les pendules à l'heure : Laurent Hèmeray, Jérémie Buquet, Jean-Pierre Fouquet, Cédric Gautier, Anthony Regnault et Cyrille Guillemain.

Les quarts de finales sont au contraire le théâtre de grosses et mauvaises surprises. L'actuel champion Jérémie Buquet est victime d'un problème de transmission dès le départ, et Yoann Cormery est trahi par son moteur alors qu'il tenait la troisième position. Si Jérémie passera de justesse l'épreuve des repêchages, Yoann sera définitivement éliminé après être parti en tonneau.

En demi-finales, Stephan Devoulon réussit à passer Laurent Hèmeray pour la victoire en groupe A, tandis que son camarade de l'écurie du Pêchereau Cyrille Guillemain remporte sans opposition celle du groupe B.

Les deux copains forment donc la première ligne de la grille de la finale, dont le départ est donné après les courses consolantes remportées par Manuel Durand dans un groupe et Jean-Claude Bette dans l'autre.

Stephan Devoulon parvient à prendre la tête dès le départ, immédiatement suivi par le jeune Anthony Regnault qui le menace pendant quelques tours. Nicolas Allouard, qui avait réussi à se hisser à la troisième place, est successivement passé par Cyrille Guillemain, qui montera encore sur le podium, puis par Valentin Cordebar qui fait encore une bonne opération.

Pendant ce temps, Christophe Boyer effectuait son premier tonneau...

Pointé à la septième place, Laurent Hèmeray qui aurait préféré une victoire pour le jour de son anniversaire conserve malgré tout la première place au classement provisoire de la coupe de France 2011. Il possède encore plus de 40 points d'avance sur le nouveau deuxième qui est Cyrille Guillemain, lequel est suivi de près par Jérémie Buquet et Valentin Cordebar.



Voir la BD de Julien
















______________________________________





Deuxième victoire consécutive pour Stephan Devoulon.




Anthony Regnault réalise une très belle performance
et monte sur la deuxième marche du podium.




Bonne opération pour Cyrille Guillemain qui s'empare de la deuxième place du classement provisoire de la coupe.




Manuel Durand remporte la course consolante A.
Il précède ici Gaëtan Jaffré qui découvre le 2CV cross.




Première finale de la saison pour Anthony Chevrier.




Hervé Desoblin avait fait du kart il y a 18 ans...
Rien à voir avec le 2CV cross d'après lui !






Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page