Accueil Les courses L'organisation Galerie photos Les archives Contact et liens

Salvagnac (Tarn) - 14 et 15 août 2021







Résultats :

46 partants, 23 classés.

1. Jean-Pierre Fouquet - 2. Alexandre Berrué - 3. Tom Groussain - 4. Florent Dubois - 5. Nicolas Jousserand - 6. Vincent Johanet - 7. Quentin Regnault - 8. Florian Leroux - 9. Julien Réty - 10. Pierre Berthier - 11. Laurent Tourscher - 12. Clément Boissay - 13. Vincent Philippon - 14. Clément Lamy - 15. Thierry Bonnebaigt - 16. Nicolas Rougeron - 17. Thomas Lassagne - 18. Nicolas Millot (à 4 tours) - 19. Samuel Chenier (à 6 tours) - 20. Samuel Bureau (à 13 tours) - 21. Jérémie Buquet (à 14 tours) - 22. Loïc Fouquet - 23. Julien Desaché (à 15 tours).

Déclassés : Valentin Regnault et Clément Guérin (dépassement sur drapeau jaune).


Le film de la course, d’après notre correspondante sur place Valérie Gablier :

Quarante-six pilotes au départ, c’est un tout petit plateau, mais il faudra s’y habituer, la crise sanitaire a fait du mal dans le monde associatif. On peut se consoler en constatant que parmi eux ont trouve quatre femmes-pilotes, soit 10% des engagés, mais on reste loin de la parité. Enfin, il est vrai que nous ne sommes pas en politique…

Dès le samedi, sous une chaleur écrasante, Tom Groussain s’impose dans l’épreuve des essais chronométrés, précédant de peu Valentin Regnault et Samuel Chenier. Tom remporte ensuite sa manche de qualification, de même que Jean-Pierre Fouquet, Valentin Regnault et Samuel Chenier.

Il faut noter l’incident survenu lors du départ de la première manche de ces séries de qualification : lancée pour dix tours, elle est interrompue par un drapeau rouge, la voiture de la débutante Fiona Cantaloube étant arrêtée et mal placée dans le grand virage de la descente du circuit. Un nouveau départ est donné pour la totalité des tours de la manche, conformément à la nouvelle réglementation. Heureusement, il est décidé de réduire l’épreuve à huit tours compte-tenu de la forte chaleur. Ce nouveau départ est fatal à Clément Guérin et à Nicolas Rougeron, qui restent collés sur la grille.

Les quarts de finales sont reportés au dimanche matin, et tout le monde apprécie la baisse de la température de plus de dix degrés !  Le quart de finale du groupe A est gagné par Tom Groussain, qui précède le futur vainqueur de l’épreuve Jean-Pierre Fouquet et Jérémie Buquet. Valentin Regnault s’impose dans l’autre groupe, devant Loïc Fouquet et Vincent Johanet.

Après les manches de rattrapage, remportées par Julien Desaché, Nicolas Jousserand, Pierre Berthier et Christian Beaujean, on assiste aux demi-finales. Au cours de celle du groupe A, on apprécie les beaux dépassements de Quentin Regnault et de Julien Réty, qui remontent du fond de la grille. La manche est remportée par Jean-Pierre Fouquet, suivi d’Alexandre Berrué et de Tom Groussain, trio qui préfigure le podium final.

En groupe B, Valentin Regnault prend le meilleur départ, suivi par Vincent Johanet, très performant ce week end. Loïc Fouquet double Vincent au bout de plusieurs tours, mais ne parvient pas à passer Valentin. On apprécie aussi la belle course de Florent Dubois, de retour à la compétition, qui décroche la troisième place.

Le jeune Aurélien Le Thiec rate de peu sa qualification pour la finale en se classant quatorzième de sa demi-finale, tout comme Jacques, son papa, également quatorzième de l’autre demi-finale.

En début d’après-midi, on assiste à une très belle présentation des pilotes, défilé accompagné par une douzaine de 2 CV routières de différents styles, et c’est avec plaisir que les enfants et les autres spectateurs voient vivre cette tradition du 2 CV cross qui a lieu très rarement désormais.

Dans la foulée, une douzaine de pilotes s’alignent au départ de la course consolante. Les femmes prennent immédiatement le commandement, Albane Moreau en tête suivie d’Amandine Sailly. Elles conservent ces positions jusqu’à l'arrivée, rattrapées par Gilles Laye qui complète le podium.

En finale, Jean-Pierre Fouquet prend le meilleur départ et s’envole vers la victoire, poursuivi par trois jeunes pilotes qui aimeraient bien lui ravir la première place, Alexandre Berrué, Valentin Regnault et Tom Groussain. Valentin réussit à doubler Alexandre mais, erreur de débutant, il le fait sous un drapeau jaune. La sanction est immédiate, il est déclassé. C’est donc Tom qui monte sur la troisième marche du podium, sur lequel il évite la douche de champagne.

D’autres pilotes n’ont pas été aussi heureux : Julien Desaché est sorti de la piste dès le deuxième virage, trahi par sa direction, puis c’est Jérémie Buquet et Loïc Fouquet qui ont été contraints à l'abandon, victimes d’incidents mécaniques. Quelques tours plus tard, Nicolas Millot a atterrit sur le capot de la voiture de Julien Desaché !

Cette finale a également été marquée par les très belles remontées de Florian Leroux et Quentin Regnault, revenus des profondeurs du classement, comme quoi il est possible de doubler sur cette belle piste de Salvagnac.

46 pilotes ont pris le départ de cette nouvelle manche de la coupe de France, disputée sous une chaleur écrasante.

Jean-Pierre Fouquet y remporte sa deuxième victoire de la saison, tandis que Tom Groussain se hisse en tête du classement provisoire du championnat.

Deuxième victoire de la saison pour Jean-Pierre Fouquet, qui précède ici Nicolas Jousserand.

Belle opération pour Alexandre Berrué, deuxième de la finale et 30 points dans la besace !

Valentin Regnault serait monté sur le podium s’il n’avait pas commis une erreur de débutant…

Cinquième en finale, Nicolas Jousserand cède la première place du classement provisoire du championnat à Tom Groussain, mais à égalité de points avec lui.

Julien Desaché fait partie des malheureux du week end, et ce n’est pas la première fois cette saison…

Autres épreuves