Menus déroulants











































































































Sougy (Loiret) - 6 et 7 septembre 2014

Temps estival et gros succès pour l'écurie d'Orléans, organisatrice de cette sixième manche de la coupe de France 2014.

Nicolas Jousserand y remporte la victoire et s'empare de la deuxième place au classement provisoire du championnat.
.

Résultats :


  80 partants ; 23 classés :

FINALE : 1. Nicolas Jousserand - 2. Cyrille Guillemain - 3. Valentin Cordebar - 4. Laurent Hèmeray - 5. Thony Brisse - 6. David Bette - 7. Florent Sartain - 8. Julien Desaché - 9. Manoël Jolly - 10. Renaud Da Silva - 11. Rémi Huerta - 12. Benoît Philippon - 13. Yvonnic Gablier - 14. Sébastien Chofflet - 15. Samuel Chenier - 16. Clément Rubin - 17. Anthony Potage - 18. Jean-Philippe Regnault - 19. James Moreau - 20. Julien Denis - 21. Damien Baudrier - 22. Julien Desmoulières - 23. Jean-Pierre Fouquet (à 19 tours).

Pas un seul tour : Cédric Gautier et Julien Réty.


Le film de la course...

Vice-champion en titre, Valentin Cordebar n'avait pas encore pris le départ d'une épreuve de 2 CV cross cette saison. Personne ne s'étonne pourtant de le voir figurer dans la liste des engagés, puisqu'il est membre de l'écurie organisatrice et dernier vainqueur de cette manche de Sougy.

Il figure donc parmi les favoris de l'épreuve mais d'entrée de jeu, c'est le Lyonnais Nicolas Jousserand, vainqueur des éditions 2009 et 2010 de cette épreuve, qui signe le meilleur temps des essais chronométrés, précédant de peu le quadruple champion Laurent Hèmeray.

Ces deux hommes remportent ensuite sans difficulté leur manche de qualification, de même que Valentin Cordebar et Benoît Philippon, tandis que lors de l'avant-dernière série, la lutte a été très serrée entre Cyrille Guillemain, le vainqueur, et Jean-Pierre Fouquet qui a frisé la correctionnelle en heurtant un talus au premier tour...

Vainqueur de la dernière série, Alexandre Bérouard offre un tout autre spectacle en reléguant Melissa Chaperon, la deuxième, à plus de quatorze secondes !

Toujours du spectacle en quart de finale, mais dans un genre très différent avec le tonneau de Christophe Boyer (encore lui ! mais est-ce vraiment de sa faute... ?) qui nécessite un arrêt de la course par drapeau rouge afin de dégager la piste. Une fois le deuxième départ donné, Valentin Cordebar s'impose devant son rival Nicolas Jousserand.

Le second quart de finale est dominé par Laurent Hèmeray qui passe la ligne d'arrivée avec douze secondes d'avance sur Cyrille Guillemain et Jean-Pierre Fouquet.

Les manches de rattrapage sont gagnées par Anthony Potage, auteur d'un très beau dépassement sur Renaud da Silva, ainsi que par Manoël Jolly, (heureux de battre son copain Thony Brisse), Freddy Laborde, Alexandre Bérouard, Julien Desmoulières et David Bette. Mais les commissaires de piste étaient très vigilants et Freddy Laborde, coupable d'un deuxième départ anticipé dans le week-end, sera déclassé au profit de Clément Rubin.

La demi-finale A donne ensuite à Nicolas Jousserand l'occasion de prendre sa revanche en s'imposant devant Valentin Cordebar, tandis que le scénario de celle du groupe B sera beaucoup plus mouvementé : victimes d'un accrochage vraisemblablement dû au manque de visibilité dans la poussière, trois pilotes sont contraints à l'abandon. Il s'agit de Jean-Philippe Johanet, Florent Dubois et Gilles Laye. Dans le même temps, Alexandre Bérouard, pourtant auteur de belles performances, s'arrête aussi en bord de piste à cause d'ennuis mécaniques.

Cette manche est dominée par Laurent Hèmeray et Cyrille Guillemain qui prennent une confortable avance, la surprise venant à l'avant dernier tour quand Cyrille Guillemain réussit à passer son rival pour la victoire.

Après que Laurent Vachet eut remporté la course consolante, Nicolas Jousserand et Cyrille Guillemain se retrouvent donc en première ligne au départ de la finale. Le départ sera un peu trop mouvementé avec un accrochage au premier virage, dont seront victimes Cédric Gautier, Julien Réty et Jean-Pierre Fouquet, tandis qu'aux avant-postes c'est Cyrille Guillemain qui prend d'entrée le commandement.

Dès le premier passage sur la ligne, le quatuor de tête, formé par Cyrille Guillemain, Nicolas Jousserand, Valentin Cordebar et Laurent Hèmeray, se détache du reste du peloton. Les quatre hommes étant de même niveau, ils resteront groupés jusqu'à l'arrivée, le seul changement intervenant à trois tours de l'arrivée, quand Nicolas Jousserand s'emparera de la tête au détriment de Cyrille Guillemain. Il décroche ainsi sa troisième victoire sur ce circuit et se replace à la deuxième place du classement provisoire de la coupe de France, encore au détriment de Cyrille Guillemain, profondément déçu pendant la cérémonie du podium.














______________________________________





Indifférent aux difficultés de Christophe Boyer (N° 70)
Nicolas Jousserand file vers la victoire.




Très discret mais toujours présent aux places d'honneur, Benoît Philippon pointe désormais à la quatrième place du classement provisoire de la coupe de France 2014.




Belle huitième place pour Julien Desaché
qui a fait preuve d'une forme éblouissante.




Avant d'être victime d'incidents mécaniques, Melissa Chaperon pointait aux avant-postes.
Elle précède ici un certain Florent Sartain...




Laurent Vachet remporte une course consolante particulièrement animée.




Ecarté par un accrochage au départ de la finale,
Cédric Gautier faisait jeu égal avec les meilleurs.
Il tient tête ici au futur vainqueur Nicolas Jousserand.








Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page