Menus déroulants












































































































Sougy (Loiret) - 31 août / 1er septembre 2019

Joli plateau de 80 pilotes pour cette belle organisation de l'Ecurie Orléans, et nouvelle victoire pour Anthony Regnault qui reprend l'avantage au classement provisoire de la coupe de France.


Résultats :

80 partants, 25 classés.

1. Anthony Regnault
- 2. Renaud da Silva - 3. Jean-Pierre Fouquet - 4. Cédric Gautier - 5. Tom Groussain - 6. Valentin Cordebar - 7. Alexandre Bérouard - 8. Frédéric Laborde - 9. Samuel Bureau - 10. Benoît Philippon - 11. Loïc Fouquet - 12. Jean-Guillaume Provot - 13. Jérémie Buquet - 14. Clément Lamy - 15. James Moreau - 16. Clément Boissay - 17. Julien Réty - 18. Samuel Chenier - 19. Florent Sartain - 20. Norbert Le Douairon - 21. Julien Bérouard - 22. Florian Leroux (à 1 tour) - 23. Alain Berry - 24. Vincent Johanet - 25. Marie Thiault.

Le film de la course...

Quatre-vingt pilotes au départ, c'est un beau plateau, même si on est loin des records d'il y a quelques années. En se promenant dans les paddocks, l'attention des spectateurs est attirée par le stand des pilotes de "la belle deuche" : douze voitures aux couleurs bleu, blanc, rouge, ça ne peut pas passer inaperçu.

Comme à Salvagnac trois semaines plus tôt, Jean-Pierre Fouquet fait la démonstration de sa grande forme en réalisant le meilleurs temps des essais chronométrés. Derrière lui pointent Valentin Cordebar et Anthony Regnault.

Les premières séries de qualification sont ensuite remportées par des pilotes chevronnés, sans véritable opposition. Il s'agit de Jean-Pierre Fouquet, Anthony Regnault, Alexandre Berrué, Valentin Cordebar, Cédric Gautier et Renaud da Silva, le leader du classement provisoire de la coupe de France. À noter au cours de ces séries l'abandon de Samuel Chenier alors qu'il était deuxième de sa manche, à deux tours de l'arrivée.

Les quarts de finales sont lancés dans la soirée du samedi. Dans le groupe A, Anthony Regnault prend le meilleur départ, talonné par Jean-Pierre Fouquet pendant deux tours. Anthony prend ensuite le large, tandis que Jean-Pierre Fouquet, sans doute victime d'un incident mécanique, rétrograde au fil des tours. Dans l'autre groupe, c'est Renaud da Silva qui l'emporte malgré la menace de Valentin Cordebar, accroché à sa malle arrière pendant les quinze tours.

Jean-Pierre Fouquet réussira sans souci sa manche de rattrapage, les autres séries étant remportées par Loïc Fouquet, Samuel Bureau, Vincent Johanet, Freddy Laborde et Quentin Regnault, ce dernier ayant lutté pendant les dix tours avec Florent Dubois et Pierre Berthier. Ces trois pilotes ayant livré là un très joli spectacle. À noter au cours de ces séries l'abandon de Maxime Denis, trahi par son embrayage, alors qu'il était en troisième position.

Une course réservée aux pilotes débutants est ensuite organisée, pour le plaisir et sans incidence sur les classements. Alexis Barbiéri s'y impose  devant Sébastien Moulinoux et Rémy Alaplantive.

Les manches du dimanche après-midi seront émaillées de beaucoup d'incidents. C'est la demi-finale du groupe A qui ouvre la liste avec un carambolage au premier virage. Les voitures de Stéphane Weibel, Clément Guérin et Stéphane Berrué sont évacuées par des dépanneuses. Lors du deuxième départ, Alexandre Berrué reste planté sur la ligne, voiture en panne, et David Bette est contraint lui aussi à l'abandon. Comme en quart de finale, Anthony Regnault s'impose à l'arrivée après s'être débarrassé de Jean-Pierre Fouquet, tandis que Tom Groussain prend la troisième place au terme d'un très beau duel avec Loïc Fouquet.

Le scénario se renouvelle lors du départ du groupe B, le carambolage ayant cette fois lieu en bout de ligne droite. Cette fois, ce sont sept voitures qui ne pourront pas prendre le deuxième départ ! À l'arrivée, Renaud da Silva l'emportera devant Valentin Cordebar et Cédric Gautier.

Troisième course de l'après-midi, la consolante est également arrêtée par un drapeau rouge, afin d'évacuer la voiture d'Anthony Lochin qui se trouvait sur le toit. Après le deuxième départ, Albane Moreau fait une démonstration de son talent en prenant le large avant de l'emporter devant Axel Autissier et Sylvère Sarrant. De la graine de championne, tout comme Marie Thiault qui s'apprête à participer à sa première finale, et s'inscrit du même coup en tête du classement provisoire de la coupe des dames.

Arrive enfin le moment de la grande finale. Anthony Regnault y occupe la pole position, avec à ses côtés sur la première ligne Renaud da Silva et Jean-Pierre Fouquet. C'est sans surprise et dans cet ordre que ces trois hommes passent au terme du premier tour, suivis par Valentin Cordebar et Tom Groussain. Au fil des tours, Anthony et Renaud prennent une confortable avance, tandis que Valentin  vient menacer Jean-Pierre avant de commettre une petite erreur qui lui fera perdre quelques places.

Vainqueur à l'arrivée, Anthony Regnault reprend la tête du classement provisoire de la coupe de France, avec deux petits points d'avance sur Renaud da Silva. Les jeux sont loins d'être faits !


Classements du championnat














______________________________________





Encore une victoire pour Anthony Regnault,
la quatrième depuis le début de la saison.





Très beau week-end pour Cédric Gautier, qui se place
en cinquième position au classement provisoire
de la coupe de France.





Meilleurs temps des essais chronométrés, Jean-Pierre Fouquet monte sur la troisième marche du podium.




Albane Moreau remporte la course consolante avec
une confortable
avance sur ses concurrents.




Première finale pour la débutante Marie Thiault.




Alexis Barbiéri, vainqueur de la manche
réservée aux débutants.














Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page