Accueil Les courses L'organisation Galerie photos Les archives Contact et liens

Sougy (Loiret) - 4 et 5 septembre 2021







Résultats :

67 partants, 24 classés.

1. Loïc Fouquet - 2. Jérémie Buquet - 3. Valentin Regnault - 4. Anthony Regnault - 5. Nicolas Jousserand - 6. Alexandre Berrué - 7. Damien Baudrier - 8. Valentin Cordebar - 9. Clément Guérin - 10. Renaud da Silva - 11. Pierre Berthier - 12. Florent Dubois - 13. Clément Lamy - 14. Tom Groussain - 15. Julien Desaché - 16. Alain Berry - 17. Julien Denis - 18. Clément Boissay - 19. Samuel Bureau - 20. Maxime Denis - 21. Michel Gobeaut (à 7 tours) - 22. Mickaël Rougeron (à 11 tours) - 23. Amandine Sailly (à 18 tours) - 24. Manuel Poitrenaud (à 19 tours).

Déclassé : Vincent Johanet.


Le film de la course, d’après notre correspondante sur place Valérie Gablier :

Un 2 CV cross comme on les aime : du beau temps, pas de vent (ce qui est plutôt rare à Sougy !), le petit bal du samedi soir (en plein air !) et une piste parfaitement damée grâce à la course qui avait eu lieu le week-end précédent. Nicolas Jousserand annonce tout de suite la couleur en signant le meilleur temps des essais chronométrés, précédant le futur vainqueur de l’épreuve, Loïc Fouquet.

Les manches de qualification sont remportées par Nicolas Jousserand, Valentin Regnault et Julien Desaché dans le groupe A, ainsi que par Loïc Fouquet, Valentin Cordebar et Anthony Regnault dans l’autre groupe. Au cours de ces séries, on a pu apprécier la belle lutte entre Valentin Regnault et Jérémie Buquet qui ne se sont pas quittés d’une roue, et la belle remontée de Norbert Le Douairon, victime d’un accrochage au départ et reparti dernier.

Norbert est bien décidé à faire le spectacle ce week end puisqu’il part en tonneau lors du quart de finale A… Cette course est remportée par Jérémie Buquet, qui a pris la tête au huitième tour devant Nicolas Jousserand et Jean-Pierre Fouquet. Plus loin derrière, Raphaël Poitrenaud, qui débute en 2 CV cross, se trouvait dans le peloton avec son papa, Manuel. Ça fait des souvenirs…

Dans le quart de finale du groupe B, Loïc Fouquet prend le meilleur départ et n’est pas inquiété jusqu’à l’arrivée, tandis que Valentin Cordebar souffle la deuxième place à Anthony Regnault, au terme d’une belle attaque. Derrière, Damien Baudrier s’offre une belle quatrième place et se qualifie directement pour les demi-finales, on peut dire que son retour à la compétition est réussi !

La première manche de repêchage est remportée par Renaud da Silva, devant Amandine Sailly qui profite de l’abandon de Julien Réty, trahi par son moteur peu avant l’arrivée. Plus loin, Julien Denis double, coup sur coup, Jonathan Jahant et Florian Leroux, se mettant ainsi en bonne position pour la demi-finale. Pour lui aussi c’est un beau retour à la compétition, après six ans d’absence. Clément Guérin s’impose facilement dans la série suivante, tandis que les deux vedettes du team BG, Alexandre Berrué et Tom Groussain, s’imposent dans les séries du groupe B.

Avant les demi-finales, est organisée une manche réservée aux femmes pilotes et aux débutants. Albane Moreau, partie de la deuxième ligne, en prend rapidement le commandement, suivie d’Anaïs Andornetti. Derrière, Laura Regnault remonte sur Jérémy Guillin et lui ravit la troisième place alors qu’il part en glissade. Il aura d’ailleurs plusieurs fois tutoyé les rails de sécurité…

Grosse frayeur au départ de la première demi-finale : Laurent Tourscher s’arrête en pleine trajectoire, et au tour suivant le peloton fond sur lui. Jean-Pierre Fouquet le frôle et crève un pneu, ce qui  le contraint à l’abandon, Julien Desaché l’évite de justesse en se glissant le long du rail, et Jacques Le Thiec se jette hors de la piste pour éviter un concurrent, puis repart en fin de peloton. Nicolas Jousserand mène la course pendant plusieurs tours, mais il est finalement dépassé par Jérémie Buquet, qui entraîne Valentin Regnault et Pierre Berthier dans son sillage.

En demi-finale B, Loïc Fouquet s’impose encore royalement en prenant la tête dès le départ, devant Anthony Regnault et Damien Baudrier. Valentin Cordebar réussit à sauver sa place en finale malgré une roue qui semble vouloir prendre son indépendance… Derrière, c’est un festival de glissades dans le virage du retour : jolies figures de Christophe Boyer, Laura Regnault, Jérémy Bonin, Benjamin Callard et Marie Thiault. Dommage pour Quentin Regnault qui accroche un talus et part en tonneau alors qu’il pointe à la septième place.

Contrairement à la course des débutants, ce sont les hommes qui s’imposent dans la consolante. Aurélien Le Thiec s’impose devant Christopher Rabian et Morgan Desvignes, tandis qu’Anaïs Andornetti, au cour d’une énième glissade, termine dans le rail de sécurité…

La finale n’est qu’une formalité pour Loïc Fouquet, tant sa supériorité est grande. Derrière, Jérémie Buquet réussit à décrocher la deuxième place après avoir bagarré ferme avec la famille Regnault, Valentin qui monte sur la troisième marche du podium, et Anthony quatrième. Damien Baudrier résiste longtemps aux assauts de Nicolas Jousserand mais doit se contenter de la septième place. Tom Groussain, en difficulté dès le départ, remonte à la quatorzième place et sauve sa place en tête du classement provisoire de la coupe de France, mais il se trouve à égalité de points avec son copain Alexandre Berrué et Nicolas Jousserand. Suspense !

C’est un beau plateau de 67 pilotes que l’on trouve au départ de cette nouvelle manche de la coupe de France.

Loïc Fouquet y remporte une belle victoire, exactement comme il l’avait fait l’an passé sur cette même piste.

Autres épreuves

Loïc Fouquet était le plus fort, il a tout gagné ce week-end !

Joli podium pour la course des débutants. Au centre, Albane Moreau, à sa gauche Anaïs Andornetti et en rouge Laura Regnault.

Valentin Regnault précède Jérémie Buquet.

Manuel Poitrenaud (N° 50) montre le chemin à son fils Raphaël (N° 228).

Mickaël Laye, toujours fidèle à sa Dyane.