Menus déroulants






































































































St Cyr en Val (Loiret) - 28 et 29 mai 2011

Soleil et canicule au programme de cette troisième manche de la coupe de France, parfaitement organisée par l'Ecurie Chrono Plus.

84 pilotes ont été autorisés à prendre le départ de cette épreuve, remportée enfin  par l'enfant du Pays Laurent Hèmeray.
.

Résultats :

 
84 partants ;  25 classés :

FINALE : 1. Laurent Hèmeray - 2. Valentin Cordebar - 3. Jean-Pierre Fouquet - 4. Aurélien Daumain - 5. Cyrille Guillemain - 6. Stephan Devoulon - 7. Vincent Philippon - 8. Benoît Philippon - 9. Thony Brisse - 10. Cédric Gautier - 11. William Pinon - 12. Anthony Regnault - 13. Sébastien Chauvin - 14. Aurélien Réty - 15. Jacky Guillot - 16. Jean-Guillaume Provot - 17. Anthony Potage - 18. Julien Réty - 19. Jean-Luc Bettin - 20. Frédéric Morvant (à 1 tour) - 21. Yohann Ribault (à 1 tour) - 22. Christophe Boyer (à 1 tour) - 23. Thibaut Bossy (à 1 tour) - 24. David Bette (à 1 tour) - 25. Alain Berry (à 1 tour).

Le film de la course...

Laurent Hèmeray compte déjà quelques victoires à son actif, mais depuis des années la malchance s'acharnait sur lui pour qu'il ne remporte pas celle de Saint Cyr en Val, devant son public. C'est désormais chose faite, de manière incontestable tant la supériorité de Laurent sur ses adversaires a été écrasante !

Dès les essais chronométrés, Laurent Hèmeray signe le meilleur temps en reléguant à une demi-seconde le deuxième, Aurélien Réty. Il mène ensuite très largement sa manche de qualification lorsque sa boîte de vitesses rend l'âme à trois tours de l'arrivée. L'ombre de la malédiction plane à nouveau sur le circuit...

Dans le même temps, Damien Bette est également trahi par sa mécanique, la victoire revenant à Cyrille Guillemain décidément en grande forme depuis le début de la saison. Les autres manches sont remportées par Anthony Regnault, Jérémie Buquet, Aurélien Réty, Cédric Gautier et Jean-Pierre Fouquet.

Autre fait notable de ces courses de qualification, deux pilotes débutants réussissent à accéder aux quarts de finale : Julien Bérouard, qui effectue sa première course et qui a été aidé par le nombre important d'abandons dans sa manche, et Manuel Durand, qui décroche son ticket en doublant Sébastien Chofflet dans l'avant-dernier tour.

Le dimanche matin, Anthony Regnault prend le meilleur départ du quart de finale du groupe A, avant de connaitre des problèmes moteurs qui vont le reléguer à l'arrière. Dans le même temps, Laurent Hèmeray parti de l'arrière à cause des problèmes rencontrés la veille remonte rapidement tout le peloton et s'envole littéralement, remportant la victoire avec plus de dix secondes d'avance sur le deuxième, Cyrille Guillemain !

En groupe B, c'est sans être inquiété que Jean-Pierre Fouquet s'impose devant Aurélien Daumain et Manuel Poitrenaud.

Si Laurent Hèmeray domine ensuite la demi-finale de son groupe, derrière c'est la catastrophe pour ses camarades de club Jérémie Buquet et Damien Bette qui s'accrochent au premier tour et sont contraints d'abandonner, ainsi que Renaud da Silva, entraîné dans l'incident, et Nicolas Jousserand, victime d'une panne d'allumage. Ainsi privés de finale, ces "gros bras" perdent beaucoup au classement provisoire de la coupe de France 2011 !

Dans l'autre groupe, Jean-Pierre Fouquet l'emporte encore devant Aurélien Daumain, alors que Manuel Poitrenaud termine sa course dans un talus...

La course consolante est ensuite gagnée par Julien Desaché devant deux pilotes débutants, Jean-Philippe Johanet et Bernard Pitoun.

Vainqueurs des demi-finales, Laurent Hèmeray et Jean-Pierre Fouquet forment donc la première ligne de départ de la finale. C'est sans surprise que Laurent prend immédiatement le commandement et s'envole vers la victoire, qu'il décrochera avec plus de douze secondes d'avance !

Jean-Pierre Fouquet est rapidement débordé par Aurélien Daumain, puis par Valentin Cordebar, mais Aurélien ne tiendra pas la distance et rétrogradera à la quatrième place, laissant Valentin et Jean-Pierre compléter le podium.

La victoire de Laurent Hèmeray était attendue depuis si longtemps que son public déclenchera un véritable tonnerre d'applaudissements. Elle lui permet par ailleurs de disposer d'une confortable avance au classement provisoire de la coupe de France, avec 100 points contre 58 à Vincent Philippon deuxième et 56 pour le champion 2010, Jérémie Buquet.


Voir la BD de Julien














______________________________________





Laurent Hèmeray réalise enfin son rêve en
remportant la victoire devant son public.




Deuxième derrière son camarade de club,
Valentin Cordebar réalise une bonne opération.




Transfuge de la coupe Clio, Thibaut Bossy accède à la finale avec une ancienne voiture de Jacques Le Thiec.




Première course pour Julien Bérouard.




Au premier virage, Bernard Pitoun prend
le commandement de la consolante.




Victime d'un carambolage au départ de l'épreuve précédente, François Renault est encore l'objet
d'une "poussette" qui l'écarte de la finale !





Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page