Menus déroulants










































































Thilouze (Indre et Loire) - 21 et 22 juillet 1979

Choisi en raison de l'indisponibilité du circuit de Pont de Ruan, la piste de  Thilouze est plus courte et moins rapide que l'ancienne.

140 pilotes sont inscrits à l'épreuve et Jean Ballereau y décroche une belle victoire au parfum de revanche...


Résultats :

140 partants ; ?? classés :

FINALE : 1. Jean Ballereau - 2. Michel Blanc - 3. Patrick Butet - 4. Hubert Bourquin (CH) - 5. Bruno Bucq (CH) - 6. Dirk Oosterlinck (B) - 7. Raphaël Baudrin - 8. Christian Komaniecki - 9. Bernard Poitrenaud - etc.

Je remercie toutes les personnes susceptibles de compléter ce classement de bien vouloir me faire parvenir les informations, soit par courrier postal (adresse du secrétariat en page d'accueil), soit par e.mail.
Francis Claverie.
secretariat@2cvcross.fr


Le film de la course...

Faute de pouvoir disposer du circuit de Pont de Ruan, les organisateurs de cette épreuve ont choisi cette piste située à quelques kilomètres de l'ancienne. Plus courte et moins spectaculaire, elle a pourtant donné satisfaction et, avec quelques aménagements promis pour l'année prochaine, elle pourra faire l'unanimité.

Avant l'épreuve, Jean-Bernard Roger sait déjà qu'une victoire à Thilouze lui assurerait le titre de champion de France 1979. Pour Patrick Butet, Christian Komaniecki et Michel Blanc, une victoire leur permettrait de marquer de précieux points aux premières places de ce même classement.

En fait, aucun de ces quatre pilotes ne voit ses ambitions se réaliser. Tandis que Jean Ballereau gagne facilement sa demi-finale devant Patrick Butet qui se plaint d'un moteur poussif, l'autre demi-finale apporte son lot de surprises.

C'est tout d'abord Jean-Bernard Roger qui abandonne, victime d'ennuis de carburation. C'est ensuite Gilles Blaszyk qui tombe en panne d'essence dans le dernier tour alors qu'il mène la course, laissant ainsi la victoire à Michel Blanc.

En finale, Jean Ballereau prend un très bon départ devant Michel Blanc. Les deux hommes font rapidement le trou alors que derrière, la bataille fait rage entre Gérard Tilliette, Patrick Butet et Christian Komaniecki.

Jean Ballereau creuse ensuite régulièrement l'écart sur Michel Blanc et s'impose détaché, effaçant ainsi sa disqualification que beaucoup considèrent comme douteuse lors de la première manche de l'année à Marignane.

Gérard Tilliette passe la ligne en troisième position devant Patrick Butet et le Suisse Hubert Bourquin, mais il sera ensuite disqualifié après vérifications techniques (pales de ventilateur non conformes).

Rien n'est joué au championnat puisqu'on assiste à un regroupement en tête du classement : Jean-Bernard Roger, qui n'a pas progressé, est toujours premier mais n'a plus que trois points d'avance sur Patrick Butet. Suivent dans l'ordre Christian Komaniecki, Michel Blanc et Jean Ballereau. Les places en finale seront chères lors de la manche de Chartres prévue les 15 et 16 septembre prochains.












______________________________________






légende





légende





légende
























Accueil   -   Informations légales    -    Plan du site    -    Remerciements    -    Jeu concours    -   Haut de page